Plongée Salée Réunion

 Contacter Plongée Salée Téléphoner

 

De nombreux plongeurs rêvent de transformer leur passion en métier. Avoir une vie faite de voyages, rencontres, échanges peut donner envie, au point de tout quitter pour tenter sa chance.

Mais concrètement, la réalité du métier de moniteur de plongée est-elle si rose ? Le chemin pour y parvenir est-il si simple que cela ne parait et comment vivre de sa passion ?

 

Avec Bérangère, nous avons décidé, il y a maintenant un peu plus de 15 ans de changer de vie, vivre de la plongée, une de nos passions.

Nous avons tout d’abord commencé par faire des saisons, le ski l’hiver en Haute-Savoie et la plongée, l’été en Corse.

Les saisons en Corse nous ont permis d’acquérir de très bonnes bases pour le métier. En juillet/août, il faut être dynamique, c’est le cœur de la saison. Malgré les longues et difficiles journées, la bonne ambiance nous a réconfortés dans l’envie de poursuivre notre passion.

Nous avons donc décidé d’exercer à l’année, en Afrique, puis aux Antilles comme salariés.

Après plusieurs années d’expérience et plusieurs centres nous décidons de créer notre centre de plongée à la réserve Cousteau. En quelques années il deviendra un des centres formateurs réputé des Antilles.

Puis après plus de 9 années dans les Antilles, l’envie de bouger, de voir autre chose, nous emmènera à la Réunion. Aujourd’hui nous sommes propriétaire de Plongée Salée, un centre situé à Etang Salé les bains au sud ouest de la Réunion.

 

Mais, comment devenir moniteur de plongée ?

La route est longue et peut être honéreuse.

Au départ, nous avons décidé de faire des formations de plongée (comme celles proposées dans ce lien) pendant les jours de repos, au centre de plongée situé proche de chez nous. Il est vrai que nous avons eu la chance de tomber sur un très bon centre (Aquaventure) et un super formateur (Jean –Marc BEL) situé à Thonon les bains.

De part ses compétences et ses conseils nous y avons préparé notre BEES1/BEES2 et instructeur PADI.

A partir du moment où nous avons considéré être bien armé au niveau des formations et suffisamment d’expérience en plongée, nous nous sommes rendus au salon de la plongée à Paris afin de discuter avec différents employeurs, puis les saisons sur l’île de beauté se sont enchaînées.

 

Nous avons d’abord choisis les formations de moniteurs Françaises (MF1/MF2/BEES1 et BEES2).

Les formations fédérales MF1 et MF2 se préparent en centre de plongée commercial ou associatif avec quelques stages bloqués. Ces formations sont longues dans le temps mais peu coûteuses et peuvent être effectuées tout en ayant un emploi. Il faudra se renseigner au centre de plongée le plus proche de chez vous.

Les formations d’état (BEES1 et BEES2) appelées aujourd’hui DEJEPS et DESJEPS sont effectuées au sein d’un CREPS (établissement jeunesse et sport). Les CREPS proposant ces formations (Antibes, Bruges, Guadeloupe, Réunion…) sont à votre disposition pour vous donner les dates et contenus.

En règle générale, il faut compter une année, entre 6 000 et 9 000€ pour passer une formation DEJEPS, qui vous permettra l’obtention d’une carte professionnelle, indispensable pour exercer sur le sol Français contre rémunération. Pour être accepter au DEJEPS, le niveau 4 ou MF1 sera demandé, ainsi que le permis bateau et le PSE1.

 

Si vous préférez partir enseigner à l’étranger et que vous êtes limiter par le temps et le coût, la formation instructeur SSI est une très bonne option. D’une durée de 15 jours et d’un coût d’environ 3 000€, accessible à partir du Divemaster, ce titre vous ouvre toutes les portes sur l’international. Il est aussi possible en qualité de moniteur MF1, BEES1 ou DEJEPS de suivre un crossover SSI sur trois jours pour moins de 900 € et avoir le titre d’instructeur SSI.

"Le choix du diplôme dépend de votre temps, votre budget et l’envie du lieu où vous souhaitez exercer." 

Nous vous conseillons d’être armé le mieux possible pour faire la différence, avec des formations diverses mais aussi vos plus : parler une autre langue, connaissances en mécanique…

 

Quelle est la rémunération pour un moniteur de plongée ?

Les propositions sont très diverses, selon qu’il s’agisse d’une saison courte, longue ou d’un CDI.

En règle générale, en métropole et en Corse, les postes proposés sont des CDD saisonniers d’une durée de 2 à 6 mois.

Il y a la possibilité d’être logé, ce qui est un plus non négligeable vu le prix des locations en été.

Certains centres proposent le repas de midi.

Les salaires vont du SMIC à 1700€ net en fonction du nombre de tours effectués par jour, volume horaire et nombres de jours travaillés.

Les contrats en CDI sont proposés principalement dans les DOM TOM (Mayotte, Antilles…).

Les centres des DOM vous feront des contrats avec 2 jours de repos, 2 à 3 tours par jour, non logé (sauf parfois les premiers mois) et un salaire de 1500 à 1700€ net.

La Réunion et la Polynésie privilégient les indépendants ou patentés. Vous devez être déclarés en qualité d’indépendant et facturer chaque prestation, en général entre 60 et 65€ le tour. Ce sera à vous de déclarer vos revenus et de payer vos charges. Cependant certains centres peuvent vous proposer des contrats en CDD.

Si vous êtes instructeur international SSI ou PADI et que vous souhaitez travailler à l’étranger, les contrats et conditions de travail sont différentes et se référent aux textes du pays.

Souvent vous n’aurez que 4 jours de repos par mois, des journées plus longues, 3 tours par jours en revanche de nombreux avantages : logés, nourris, et pour très peu, la chance de plonger dans des environnements exceptionnels.

Le salaire varie entre 700€ et 2000€ en fonction des centres. Certains centres de plongée vous reverseront des primes par rapport aux formations et articles vendus, cela peut très vite augmenté votre salaire de base. Il ne faudra pas oublier de penser à votre avenir (cotisation retraite et maladie, sur des caisses en France).

Cette solution, instructeur SSI à l’étranger, sur un bateau de croisière restera une expérience unique et vous permettra d’acquérir une solide expérience

 

Comment trouver un job de moniteur de plongée ?

Vous êtes moniteur de plongée diplômé d’état Français ou international SSI et souhaitez maintenant vivre de votre passion.

Il existe des bourses pour l’emploi, sur lesquelles vous pouvez vous inscrire.

  • ANMP : association des moniteurs de plongée
  • Plongeur.com
  • FFESSM
  • SSI
  • PADI…

Pour pouvoir consulter les offres d’emploi, parfois il est demandé d’être adhérent à l’organisme.

Vous pouvez également envoyer des candidatures spontanées ou rencontrer les responsables de centre de plongée au salon de la plongée à PARIS (début janvier) ou DUSSELDORF (Fin janvier)

 

Perspective de carrière en qualité de moniteur de plongée !

Après plusieurs saisons ou plusieurs années, il est fort probable que l’on vous propose un poste à responsabilité (chef de base, responsable technique, chef d’équipe…).

Pour cela il sera peut être nécessaire de suivre des formations complémentaires pour pouvoir évoluer dans le métier.

Il est intéressant de chercher à progresser, c’est un facteur essentiel pour durer.

Vous plongerez peut être moins, votre temps sera plus tourné vers l’administratif, le recrutement, la communication, les salons…

Et un jour pourquoi pas avoir votre propre centre…comme nous.

 

Au départ de cette aventure, nous avons commencé ici => baptême et découverte de la plongée par une formation niveau 1 ou Open Water Diver

 

Plongée Salée Réunion

Newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Copyright © 2018   PLONGÉE SALÉE - Réalisation et maintenance AGWANET